Extrêmement fort et incroyablement près

extrêmement fortAuteur : Jonathan Safran Foer ( Etats-Unis )

Biographie :  Né en 1977 à Washington, Jonathan Safran Foer est devenu célèbre avec son roman. Il est célèbre pour son roman Tout est illuminé (2002), l’histoire d’un jeune juif américain qui voyage en Ukraine pour retrouver la femme qui a sauvé son grand-père du génocide. Avec Extrêmement fort et incroyablement près, il livre un témoignage sur les attentats du 11 septembre 2001, à travers les yeux d’un jeune garçon hypersensible dont le deuil se transforme en quête initiatique dans les rues de New York. Dans son ouvrage suivant, Faut-il manger les animaux ? (2009), il utilise son talent littéraire pour plaider contre l’élevage industriel et l’abattage des animaux.

Présentation: Oskar Schell est inventeur, entomologiste, épistolier, francophile, pacifiste, consultant en informatique, végétalien, origamiste, percussionniste, astronome, collectionneur de pierres semi-précieuses, de papillons morts de mort naturelle, de cactées miniatures et de souvenirs des Beatles. Il a neuf ans. Un an après la mort de son père dans les attentats du 11 septembre, Oskar trouve une clé. Persuadé qu’elle résoudra le mystère de la disparition de son père, il part à la recherche de la serrure qui lui correspond. Sa quête le mènera aux quatre coins de New York, à la rencontre d’inconnus qui lui révèleront l’histoire de sa famille.

Mon avis : C’est le cœur gros que nous suivons le jeune Oskar au travers New York à la recherche d’une serrure qui apportera la réponse à une question qui ne saurait taire: comment est mort son père. Victime des attentats du 11 septembre, celui-ci a laissé plusieurs messages sur le répondeur familial alors que les tours menaçaient de s’écrouler. Seul le jeune Oskar a écouté ces messages. Cette « quête » mènera le jeune garçon aux quatre coins de la Grande Pomme, en compagnie de M. Black, puis du mystérieux locataire de sa grand-mère. Ce roman est celui de la mémoire et de la perte. Le jeune Oskar est extrêmement attachant, tout comme sa grand-mère, malgré la lourdeur (mon humble avis, ok? ) des chapitres dans lesquels il est question de ses souvenirs. J’ai lu plusieurs avis qui disaient que l’adaptation cinématographique tirée de ce roman est bien meilleure, ce qui est assez rare. Je me laisserai peut-être tentée…


Publicités

7 réflexions sur “Extrêmement fort et incroyablement près

  1. ce n’est que mon avis mais, même s’il n’est pas dénué de qualités, le film n’est pas à la hauteur du bouquin . Bon je suis peut-être de mauvaise foi mais j’ai tellement aimé ce livre…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s