Eaux Profondes

eaux profondesAuteur :  Patricia Highsmith (USA)

Biographie :  Patricia Highsmith s’intéresse à l’écriture dès l’adolescence et publie sa première nouvelle « L’Héroïne » (The Heroine) dans le magazine Harper’s Bazaar en 1944 (prix O. Henry en 1946). Elle exerce un temps le métier de scénariste de bandes dessinées avant de s’atteler à la rédaction de son premier roman « L’Inconnu du Nord-Express » (Strangers on a Train) qui est publié avec succès en 1950. Il a été adapté trois fois au cinéma, notamment par Alfred Hitchcock en 1951. En 1952, elle publie un roman, « Carol », sous le pseudonyme de Claire Morgan en raison de la description de relations lesbiennes. L’édition de poche se vendra à plus d’un million d’exemplaires.
Un séjour en Europe lui inspire le personnage cruel et mystérieux de Monsieur Ripley qu’elle réutilisera dans quatre autres romans au cours de sa carrière. Le roman, « The Talented Mr. Ripley » (Plein soleil / Le Talentueux Mr Ripley), publié en 1955 est un de ses plus grands succès. Grand prix de littérature policière en 1957, il sera l’objet de deux adaptations cinématographiques.

Présentation : Vic Van Allen tolère les multiples flirts de sa femme Melinda avec une patience qui stupéfie tout le monde. Jusqu’au jour où, l’un des anciens amants de celle-ci ayant été tué, il se vante d’être l’assassin. Toutefois le meurtrier est arrêté. Melinda, rassurée, commence une nouvelle liaison qui s’achève dans le sang. Melinda choisit alors la voie la plus redoutable: le défi. C’est trop tenter le diable. Tous l’apprendront à leurs dépens.

Mon avis : Je n’ai pas été tellement convaincue par ce thriller psychologique. Le personnage de Vic n’est pas crédible à mes yeux: comment un homme peut-il tolérer le comportement volage de sa femme sans réagir ? Il l’encourage même ! Tant qu’on ne le dérange pas dans l’élevage de ses escargots, rien ne semble le perturber… Le comportement de tous les personnages est exaspérant,  jusqu’à celui des amants qui ne voient rien venir… Ce roman n’a suscité en moi aucun frisson, la fin est prévisible et chacun au final n’a que ce qu’il mérite. Déçue donc… 😦

Publicités

4 réflexions sur “Eaux Profondes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s