La Chambre Rouge

chambre rougeAuteur :  Edogawa Ranpo (Japon)

Biographie :  Edogawa Ranpo, pseudonyme de Hirai Tarô, fut diplômé en économie avant de devenir écrivain. En 1923, il publie son premier roman, « La Pièce de deux sen » (Ni-sen dōka) sous le pseudonyme d’Edogawa Ranpo. Ranpo admirait beaucoup les écrivains de romans policiers occidentaux et surtout Edgar Allan Poe ; son pseudonyme Edogawa Ranpo est en fait la transposition phonétique en japonais du nom de ce dernier, dont la sonorité semble signifier « promenade sur la rivière d’Edo ». Edogawa est aussi le nom d’un quartier de Tōkyō. Auteur de nombreux romans policiers dont le détective se nomme Kogoro Akechi, il est, au Japon, un des fondateurs du genre policier d’investigation populaire.

Présentation : On retrouvera dans ces cinq récits ( La Chenille, La Chaise Humaine, Deux Vies Gâchées, La Chambre Rouge et La Pièce de Deux Sen ) la même atmosphère et le même goût pour les mises en scène fantastiques et obsessionnelles que dans La Proie et l’Ombre : une logique implacable qui fait du crime une voie esthétique, où s’entremêlent perversions sexuelles, cruauté raffinée, manies et délires mentaux.

Mon avis : Ce petit recueil de nouvelles est un vrai régal. Les fans d’Edgar Allan Poe seront servis par ces courts récits où perversité et noirceur sont omniprésentes. C’est tordu à souhait, mais tellement jouissif !  Je recommande vivement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s