Les Mains Rouges

les mains rougesAuteur :  Jens Christian Grondahl (Danemark)

Biographie : Jens Christian Grøndahl a mené à terme une formation de réalisateur à l’École danoise du cinéma et a collaboré à un journal. Auteur d’une quinzaine de romans, il a également écrit divers essais, pièces de théâtre, et pièces pour la radio. En 2007, il a reçu le prix Jean Monnet des LITTÉRATURES EUROPÉENNES DE COGNAC pour son roman « Piazza Bucarest ».

Présentation :Nous sommes en 1977. Un jeune homme croise à la Gare Centrale de Copenhague une jeune femme, « dégingandée, les cheveux châtains en bataille et le visage anguleux ». Il l’héberge quelques jours avant de découvrir qu’elle lui a donné un faux nom – elle s’appelle Sonja et non Randi. Elle disparaît, laissant la clef d’un casier contenant un sac rempli de billets de banque …

Il la retrouve quinze ans plus tard. Cette fois, Sonja accepte de lui raconter sa vie.

Mon avis : Je sors mitigée de cette lecture à cause du personnage de Sonja qui m’est apparue insipide tout au long du roman. Elle a l’air de participer aux évènements sans vraiment y prendre part, tout à fait par hasard et ce genre de caractère a le don de m’exaspérer. Le récit nous plonge toutefois dans des évènements qui ont marqué l’histoire allemande (il y est question de la bande à Baader) et c’est à peu près tout ce que j’ai pu trouver d’intéressant dans ce roman…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s