Comment se libérer de la procrastination

miladyL’habitude de remettre des tâches à plus tard peut être un problème majeur à la fois dans votre carrière et votre vie personnelle. Les conséquences sont nombreuses : les occasions manquées, les heures de travail frénétique, le stress, le surmenage, le ressentiment, la culpabilité… et rien qui avance comme vous le voulez !

La procrastination peut être déclenchée de nombreuses façons différentes, de sorte que vous ne remettrez pas toujours à plus tard pour la même raison. Parfois, vous allez tergiverser parce que vous êtes submergé, la procrastination vous offrira alors une sorte d’évasion. D’autres fois, vous vous sentirez fatigué et paresseux, et vous ne vous mettrez pas en action.

Les causes de la procrastination sont diverses et il est primordial d’envisager des moyens intelligents d’y répondre.

1. Le stress

Lorsque vous vous sentez stressé, inquiet ou anxieux, il est difficile de travailler de façon productive. Dans certaines situations, la procrastination fonctionne comme un mécanisme d’adaptation pour maintenir votre niveau de stress sous contrôle.

Une solution judicieuse consiste à réduire la quantité de stress dans votre vie. Comment ? En consacrant plus de temps à ce que vous avez à faire parce que vous le voulez, pas parce que vous le devez. En effet, une des façons les plus simples de réduire le stress est de prendre du temps pour faire les choses.

Alors, examinez les temps que vous consacrez chaque semaine à vos activités obligatoires : votre travail, l’entretien de la maison, les courses, la cuisine, votre famille, le sport ou que sais-je… Faites une liste assez précise. Estimez ensuite la durée de chaque activité.

Maintenant, notez ces temps obligatoires sur un planning.

Quand vous aurez terminé, vous verrez certainement mieux apparaître le temps qu’il vous reste pour écrire, lire ou apprendre… par exemple ! Vous serez même étonné du temps dont vous disposez.

Mieux définir ce qui est à faire et quand le faire évite de tergiverser. D’abord parce que vous savez ce qui est à faire et aussi quel temps libre ou moment de détente vous allez vous octroyer. Autrement dit, organisez mieux votre temps de travail et votre temps de loisirs tout aussi important, l’un ne doit pas empiéter sur l’autre.

Pensez à créer un environnement de travail agréable. Quand je me consacre à l’écriture, j’aime créer des conditions propices à cette activité comme écouter de la musique, par exemple.

2. Le surmenage

Parfois vous avez tellement de choses à faire que vous vous sentez débordé. Et là, c’est la porte ouverte à la procrastination… votre cerveau va refuser de donner. Et vous, vous n’allez rien faire. Pourtant, il faut bien !

Dans ce cas, le message est clair. Arrêtez tout. Réévaluez vos priorités et simplifiez.

Pour réduire votre excès de travail, il existe 3 solutions :

  • l’élimination d’une tâche
  • la délégation
  • la négociation.

Regardez votre liste de tâches. Traitez en priorité les tâches les plus importantes et éliminez celles qui ne le sont pas vraiment. Ça vous paraît évident ? Pas tant que cela, il est étonnant de voir combien peu de personnes mettent réellement en œuvre ce principe.

Les gens éliment bien des tâches tout en se laissant suffisamment de temps pour s’installer devant la télévision. Je ne dis pas qu’il n’est pas utile de la regarder mais franchement pensez-vous nécessaire de se coller devant tous les soirs ? Voire en pleine journée ?!

Alors quand vous supprimez une tâche, soyez honnête, conservez les taches à valeur réelle et supprimez la ou les plus inutiles.

Deuxièmement, déléguez des tâches aux autres autant que possible.

Et troisièmement, négociez avec d’autres pour libérer plus de temps pour ce qui est vraiment important.

En traitant votre temps de travail comme une ressource rare et non un monstre incontrôlable qui peut engloutir tous les autres domaines de votre vie, vous serez plus équilibré, moins surmené et efficace.

Il a été démontré que la semaine de travail optimal pour la plupart des gens est de 40 à 45 heures. Travailler plus d’heures a un tel effet négatif sur la productivité et la motivation que le travail réalisé est de moins bonne qualité. Et cela est particulièrement vrai pour la création.

3. La paresse

Souvent nous tergiversons parce que nous nous sentons trop fatigués physiquement et / ou moralement. Une fois que nous tombons dans ce modèle, il est facile de rester coincé à cause de l’inertie car un objet au repos tend à rester au repos.

Lorsque vous vous sentez paresseux, même les tâches simples semblent trop de travail parce que votre énergie est trop faible par rapport à l’énergie requise par la tâche.Si vous estimez la tâche trop difficile ou fastidieuse, vous tergiverserez pour économiser votre énergie.

Mais plus vous faites cela, plus vous perdrez en détermination. Votre habitude de la procrastination peut même dériver vers la dépression. Une sensation de faiblesse et démotivation ne doivent pas être votre norme, il est donc important de perturber ce schéma dès que vous en prenez conscient.

La solution est simple : bougez-vous ! L’exercice aide à augmenter votre niveau d’énergie. Lorsque votre énergie est élevée, les tâches semblent devenir plus faciles.

Vous pouvez trouver aussi de l’énergie en surveillant votre alimentation. Et même si nous abordons là un autre domaine, soyez curieux, il y a certainement des points à améliorer et de l’énergie à récupérer !

4. Le manque de motivation

Nous avons tous l’expérience d’une paresse temporaire à certains moments de notre vie. Mais si le manque de motivation demeure chronique, il est peut-être temps de vous interroger sur votre vrai but dans la vie.

Si vous n’identifiez pas votre objectif, vous ne découvrirez jamais votre potentiel et votre motivation restera toujours faible. Quand je parle de but dans la vie, il ne s’agit pas de travail. Je parle de ce qui vous fait vraiment vibrer… vous savez, les fameux rêves !

Je vous engage donc à faire la liste de vos rêves.Si ce sont de vrais rêves, vous mettrez les moyens de les atteindre.

Bonne écriture !

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s